A LA UNEACTUALITÉS

Réouverture des classes : des parents d’élèves menacent de ne pas payer le mois d’octobre

La réouverture des classes pour l’enseignement pré-universitaire est prévue ce 21 octobre sur toute l’étendue du territoire national, neuf jours avant la fin du mois d’octobre.

 

 

 

 

 

Cependant, si plusieurs parents d’élèves promettent de ne pas payer la mensualité de ce mois d’octobre, les responsables des écoles privées, eux, indiquent qu’il ne s’agit pas du mois, mais plutôt du programme de l’année qui doit être payé. Une situation qui suscite beaucoup de réactions au sein de l’opinion publique.

 

 

 

 

 

Rencontré à kaporo, Mohamed Touré, vigile dans un établissement scolaire est un parent d’élève. D’habitude, il dit payer la scolarité de son enfant chaque fin de mois.

 

 

 

 

 

Mais pour cette année, il promet de ne pas payer la mensualité d’octobre car selon lui, le mois est déjà à sa fin « j’ai payé deux mois mais dans le reçu il est mentionné que ça débute à partir du mois de novembre.

 

 

 

 

 

Je ne paye pas le mois d’octobre car de toute façon, les cours commencent normalement au mois de novembre » décide t-il

 

 

 

Rencontré également dans le même secteur, Ibrahima Camara est aussi un parent d’élève. Même s’il n’a pas encore inscrit son enfant, pour sa part, il regrette que les autorités décident d’ouvrir les écoles à 9 jours de la fin du mois d’octobre « c’est l’état qui est fautif.

 

 

 

 

 

Pourquoi créer une rentrée scolaire à la fin du mois d’octobre alors que les choses ne vont pas bien ces derniers temps dans le pays.

 

 

 

 

 

Dans tous les cas, ce sont les fondateurs des écoles privées qui gagnent parce qu’ils auront à économiser toutes leurs dépenses du mois d’octobre.

 

 

 

 

Ils vont payé moins les enseignants et soutirer pourtant de l’argent aux parents d’élèves » déplore t-il

 

 

 

 

Trouvé dans les derniers réglages pour l’ouverture, Amadou Keita, Directeur du groupe scolaire Wamy fait savoir aux parents d’élèves que ce mois d’octobre est inclus dans la scolarité parce qu’il s’agit d’un programme d’enseignement qui a été défini par le ministère de l’enseignement.

 

 

 

 

 

Un programme qui, selon lui, les établissements scolaires doivent respecter « C’est à dire qu’on suppose que l’école ne fait qu’un mois. Si durant ce mois , on est capable d’enseigner tout le programme aux enfants, c’est ce que les parents d’élèves payent » explique t-il,

 

 

 

 

 

 

insinuant que les écoles privées se battent de leur côté pour que tout le programme soit enseigné malgré les perturbations causées par les examens à la fin de l’année scolaire.

 

 

 

 

 

« nous devons faire 9 mois, donnez-moi une seule preuve que depuis qu’on est devenu une république, que les enfants ont étudiés ces 9 mois là » ajoute-t-il,

 

 

 

 

 

À en croire le directeur d’étude de l’école Wamy, si le sujet persiste au sein de l’opinion publique, c’est parce qu’il y a des enseignants des écoles privées qui se plaignent « les gens pensent que dès le premier jour, tous les parents d’élèves payent.

 

 

 

 

 

 

Non ! » précise-t-il, avant d’ajouter que le lien entre les responsables des écoles, les parents d’élèves et les enseignants est «un contrat social.»

 

 

 

 

 

Joint au téléphone, une source sûre du côté du ministère de l’éducation nationale et l’alphabétisation, qui a requis l’anonymat rebondit dans le même sens.

 

 

 

 

 

Selon notre source, il est important de comprendre que le secteur privé est un monde libéral dont l’état ne subventionne pas donc par conséquent ne peut pas s’impliquer dans la réglementation des prix qui sont pratiqués dans le secteur.

 

 

 

 

 

D’ailleurs ajoute-t-il, les parents d’élèves devraient plutôt exiger à ce que l’intégralité du programme soit enseigné aux enfants. « Si on fixe par exemple le programme dans une école à 3 millions, il y en a qui sont capables de payer d’un trait, d’autres en deux tranches ou en trois tranches, les plus nanti en mois.

 

 

 

 

 

Maintenant, pour faciliter la tâche à ceux qui n’ont pas suffisamment les moyens, on a découpé ça en mois »

Facebook Commentaires
Juldé Sow
error: Content is protected !!